METHODE d'ANALYSE TECHNIQUE "ATACTA"

Le Trading sur les marchés financiers avec ATACTA


Retour à la page Accueil


La Méthodologie ATACTA repose sur 7 Piliers:

1. le TEMPS
2. la TENDANCE
3. le TIMING
4. la VOLATILITE
5. le RISQUE
6. l' OBJECTIF
7. l' OUTIL

La maitrise combinée de ces 7 piliers conditionne le succès de son application

 

1. Le pilier du TEMPS:

Tous les intervenants n'ont pas la même disponibilité ou le même rythme d'intervention sur les marchés financiers.
Si le spéculateur vise un gain rapide à court terme, le gestionnaire cherche une performance le plus souvent à moyen ou long terme.
Si le particulier trader-on-line à temps plein peut intervenir à tous moments, le passionné de bourse qui a une activité professionnelle ne peut intervenir que le week-end ou au mieux chaque soir, après la clôture des marchés...
La distinction entre ces catégories d'opérateurs doit s'arrêter là puisque l'une comme l'autre poursuivent le même but: réaliser des plus values!

On voit donc qu 'il est fondamental que l'opérateur en bourse définisse avant tout une Unité de Temps d'Intervention qui corresponde à la fois à son tempérament et à sa disponibilité.La détermination de cette unité de temps influencera beaucoup la durée moyenne des opérations.

Le choix de cette Unité de Temps d'Intervention que nous appellerons désormais l'UTI s'avère la première réflexion nécéssaire de l'investisseur.C'est du bon choix à ce niveau que va s'enchainer l'application d'un certain nombre de règles logiques. L'UTI constitue en quelque sorte les fondations de la méthode . Il est primordial de fixer un élément aussi objectif, rationnel et mesurable que le temps comme fondement de notre méthode car toute dérive éventuelle dans l'application n'en sera ensuite que mieux identifiable et indiscutable. Cette précaution majeure doit naturellement réduire la probabilité de ce scénario!

L'intervenant définira ensuite en priorité une Unité de Temps de Contrôle, UTC, destinée à affiner son intervention sur le marché.
Il pourra encore fixer une Unité de Temps de Référence Principale voire une Unité de Temps de Référence Secondaire que nous appellerons respectivement UTRP et UTRS. Cette démarche complémentaire et facultative permet essentiellement à l'opérateur de se référer à un contexte général qui peut encore mieux le guider dans ses décisions ultérieures dans le cadre le l'application de la méthode ATACTA.Ainsi l'intervenant veillera à la convergence des signaux entre UTI et UTC et sera particulièrement vigilant lorsque ceux-ci ne sont pas dans le même sens que celui de l'UTRP.Ces principes sont quasiment dogmatiques dans le cas d'opérations Intra-Day et deviennent un peu plus flexibles au fur et à mesure que la durée de l'UTI augmente.

Illustration Pratique: UTI= Daily, UTC=60mns/Hourly, UTRP=Weekly, UTRS=Monthly
ou encore pour un trader intra day, UTI=30mns, UTC=10mns, UTRP=60mns, UTRS=Daily

Nous verrons plus tard tout l'intérêt qui peut résider à fixer des unités de temps proportionnelles.Cette démarche permet réellement une plus grande maitrise et une plus grande efficacité de l'opérateur car elle lui permet en outre de mieux éliminer les facteurs émotionnels en lui permettant , au moins momentanément, de se détacher un peu de ses écrans et de leurs courbes, quelque soit le rythme de contrôle et de surveillance de l'évolution des cours. C'est la raison pour laquelle il est tout à fait possible de parvenir à d'excellents résultats sans pour autant passer tout son temps dans une salle de marché et donc d'avoir une autre activité.

2. Le pilier de la TENDANCE:

Après le choix du mode de gestion temporel, l'opérateur doit absolument identifier la configuration du marché et évaluer les probabilités de variation des cours à l'horizon de temps qu'il s'est fixé. La question à se poser de façon systématique est la situation du marché par rapport à la notion de Tendance. En effet, l'évolution d'un historique de cours de quelque marché ou valeur que ce soit oscille toujours entre 3 situations: La Tendance, la consolidation et la correction ou reprise technique suivant que la tendance préalable est hausière ou baissière.

Comme il est évident que les perspectives de gains sont d 'autant plus grandes que l'opérateur entrera dans le marché le plus vite possible par rapport à la naissance d'une Tendance, un des objectifs principaux de la méthode ATACTA est de fournir à l'opérateur les outils et astuces pour être en mesure de répondre à la question fondamentale: Suis-je en présence d'un marché en Tendance ou la probabilité d'un début , d'une fin ou d'un retournement brutal existe t-elle?

Il existe à la fois des représentations graphiques caractéristiques et des indicateurs quantitatifs qui permettent de rapidement répondre à cette question et comme plusieurs clés sont utilisables pour déterminer la configuration réelle face à laquelle se trouve l'opérateur, celui-ci pourra grâce à la méthode graduer son diagnostic.

Ainsi, des clés les plus simples comme la pente d'une Moyenne Mobile à 20 jours à la figure des Bandes de Bollinger ( parallèles pentues, bulles ou demi bulles, radis, cigare, pince à sucre...) jusqu'aux valeurs d'indicateurs proprement dits tels l' ADX ( mouvement directionnel) et le MACD combinées avec l'analyse plus fine de leur figure graphique combinée -une exclusivité ATACTA- , il ne manque pas de solutions pour pouvoir déterminer avec un coefficient de certitude plus ou moins élevé que l'on se trouve ou non en présence d'une tendance , évaluer sa force ou l'imminence de son essouflement ou de son retournement brutal.

On pourra aussi controler que les franchissements de seuils susceptibles de déclencher uneTendance s'accompagnent d'une hausse des volumes traités: Les Indicateurs OBV -On Balance Volume- ou encore le Chaikin Oscillateur pourront être utiles dans cette perspective.

La méthode vous apporte donc d'une façon simple et surtout, le plus souvent visuelle, la réponse claire à cette préoccupation.De la même façon, elle permet également de se positionner dans une configuration sans tendance, en consolidation ou en correction technique, grâce à des indicateurs classiques comme le Stochastique et le RSI. De récentes recherches nous ont permis d'accroitre nettement le taux d'efficacité de ce type d'indicateurs bornés de façon très significative grâce à leur combinaison avec l'indicateur r-squared ou r au carré, qui permet de déterminer la force d'une tendance et une probabilité de fin de tendance.
Cette combinaison est tout d'abord efficace pour la sortie totale ou partielle d'une position.

Nous n'insisterons jamais assez sur la grande importance de cette identification de la configuration qui demeure valable quelque soit l'UTI choisie par l'opérateur.En effet, cela lui indiquera, par exemple, le degré de vigilance requis par rapport à la position, le besoin de fixer ou non des objectifs de cours. Un des grands intérêts de cette approche est justement sa validité et son adaptation à tous les types d'intervention:
Un marché en reprise technique et sans tendance en Daily qui serait l'UTRP, peut se révèler en tendance forte en 30 mns comme UTI et encore plus forte en UTC. Enfin, il est logique de conclure que, plus grand est le nombre d'unités de temps en tendance concordante, plus forte est la tendance générale.C'est le cas de figure idéal pour garantir la réussite d'une opération à condition de bien en maitriser le timing.

3. Le pilier du TIMING D'INTERVENTION:

Toute la différence de performance d'une position dépend du moment choisi par l'opérateur pour entrer dans le marché puis pour sortir sa position.Cela peut paraitre trop évident mais il faut rappeler que l'objectif de la méthode est de permettre de réaliser des gains concrets et pas seulement potentiels.Le succès d'une opération se fait bien en deux temps, d'abord à l'entrée, soit bien acheter au plus près d'un début de tendance, puis bien vendre au plus près de la fin de la tendance.Il ne s'agit aucunement de promettre l'achat au plus bas et la vente au plus haut d'un mouvement, ce qui constitue l'idéal de tout intervenant , mais de se donner les meilleures chances de s'approcher de cet objectif. L'expérience montre que les écarts peuvent être considérables même dans les tradings réussis ou que parfois des opérations bien initiées et temporairement très rentables en théorie ont été débouclées avec un gain minime voire parfois en perte!

La méthode ATACTA permet, comme pour la détermination de tendance, d'identifier quelque soit l'UTI choisie, le meilleur moment pour initier une position ainsi que le ou les 2 moments les plus judicieux pour la déboucler.Là encore, la combinaison d'interprétation des indicateurs figurant sur le graphique comme les Bandes de Bollinger, les moyennes mobiles voire la Parabolic SAR avec les valorisations et les figures combinées des indicateurs ADX, MACD ou stochastiques, donneront des indications voire des instructions précieuses à l'opérateur pour tirer le meilleur profit possible de l'opération engagée.Dans un marché en forte tendance, on pourra par exemple totalement occulter le stochastique même s'il est suracheté ou survendu.Voilà ici un exemple de la combinaison entre les trois notions, Temps-Tendance-Timing qui se précise.

Que ce soit pour l'entrée ou la sortie, l'opérateur mettra tous les atouts de son coté en analysant au Minimum 2 unités de temps; Il est très intéressant de noter que si, dans un cadre intra-day par exemple, UTI et UTC sont proportionnelles( 30mns et 10mns ou 15mns et 5mns), le scénario de se trouver dans une configuration identique au même moment pour les deux unités de temps est probable et même fréquent. Il y a aussi des configurations ou un signal sur l'UTC est tellement proche de celui de l'UTI que l'opérateur sans anticiper pourra affiner sa prise de position.Il en va de même pour les interventions avec des unités de temps plus longues et traditionnelles: il n 'est pas rare qu'un signal Daily le Mercredi ou le Jeudi ne se confirme sur l'unité de temps supérieur Weekly un Vendredi. Parfois, les deux signaux Daily et Weekly peuvent survenir le même jour ce qui rendra d'autant plus confortable la prise de position compte tenu de la présence, dans un tel cas, d'un signal que l'on pourra alors qualifier de" renforcé".

Vous commencez sans doute à cerner que cette méthode est d'abord une gymnastique intellectuelle à acquérir combinée à la vivacité de l'observation des graphiques.La bonne assimilation de cette trilogie des 3T doit vous permettre de parvenir à une analyse réflexe qui elle même permet une vitesse d'éxecution rendue indispensable par les phases d'accélération de la volatilité de plus en plus fréquentes.La prise en compte de cette caractéristique des marchés financiers est aussi une contrainte de la méthode ATACTA pour accroitre l'efficacité des interventions.

4. Le pilier de la VOLATILITE:

Le développement des moyens informatiques, les facilités d'accès aux informations, leur vitesse de circulation, le nombre croissant d'opérateurs sont autant de facteurs qui favorisent la forte hausse des fluctuations de cours en un temps réduit.Sans attendre l'Internet ni même les brokers en ligne, les marchés ont subi en moins de cinq ans une véritable mutation en passant, pour la plupart, du mode de la criée au mode électronique.Cela signifie que la forte accelération du traitement des informations combinée à cette forte augmentation du nombre d'intervenants engendre une nervosité beaucoup plus fréquente.Il faut aussi mentionner que le développement et la part de l'activité des marchés dérivés utilisant l'effet de levier est un facteur qui ne fait que renforcer les risques auxquels s'exposent bon nombre d'opérateurs.

La meilleure conséquence de la combinaison de tous ces éléments s'est naturellement traduite par une augmentation très significative du volume d'activité et il est devenu absolument nécéssaire d'intégrer de manière permanente et définitive cette notion de volatilité dans toute méthode d'analyse technique. La volatilité est devenue une caractéristique structurelle majeure des marchés financiers et une notion désormais indissociable de l'analyse d'une tendance en cours ou à venir...Voilà une des raisons pour laquelle beaucoup de méthodes d'analyse technique élaborées avant son émergence sont aujourd'hui devenues totalement obsolètes et donc peu fiables.

Il sera donc extrêmement précieux pour l'intervenant d'évaluer s'il se trouve dans une phase ou la nervosité et la volatilité dominent le comportement des acteurs ou s'il se trouve dans une phase de respiration et de calme du marché, sachant que plus longue sera cette dernière, plus violente risque d'être la rupture et le décalage qui s'en suivront.C'est le niveau de la volatilité qui determine la potentialité d'un mouvement significatif des cours soit à la hausse soit à la baisse ainsi que la force potentielle de ce mouvement lorsque son amorce est validée.A ce titre, la maitrise de l'interprétation des Bandes de Bollinger est tout à fait essentiel sachant que près de 95% des cotations sont comprises à l'intérieur de ces bornes et que les accélérations, à la hausse comme à la baisse, ont souvent lieu en dehors...Une faible volatilité se traduit par exemple par un rétrécissement visible des bandes de Bollinger qui peut présager un changement proche de configuration.Dès qu'un seuil de hausse de cette volatilité est franchi on assiste au contraire à une divergence de ces bandes.On y sera donc très attentif pour apprécier le niveau de risque auquel s'expose l'opérateur au moment de sa prise de position.On sera donc extrêmement attentif à la configuration des ces bornes de Bollinger qui détermine au moment de la prise de décision le potentiel d'accelération de la volatilité, donc de décalage rapide des cours et par conséquent de la prise de risque de l'opérateur.

Pour cette notion également, l'intérêt de la méthode ATACTA réside comme pour les autres dans la parfaite symétrie de son interprétation et de son exécution à l'achat comme à la vente.Il est devenu absolument indispensable de la prendre en considération surtout dans les cas ou l'intervenant utilise un effet de levier ( futures, devises ou actions SRD...) afin qu'il puisse gérer son exposition avec plus de sécurité mais aussi le moins d'émotions possible pour toujours se trouver dans les meilleures dispositions pour suivre la méthode dans un climat de confiance et de sérénité.Cela nous conduit le plus naturellement et surtout le plus logiquement du monde-méthode oblige!- à aborder la notion de maitrise du risque inhérente à toute opération initiée sur les marchés financiers.

5. Le pilier du RISQUE:

Même si une méthode est faite pour apporter le maximum de garanties, elle n'st jamais infaillible et il est plus honnête de considérer qu'elle a autant comme finalité la limitation de risque que la réalisation de gains substantiels.Il est donc inévitable d'aborder cette notion inhérente à toute intervention sur les marchés financiers. La méthode ATACTA, grâce aux indicateurs qu'elle utilise en combinaison avec l'approche des Unités de Temps permet à l'opérateur de définir un ou même plusieurs niveau de risque au même moment qu'il décide d'entrer dans le marché.

En effet, l'usage par exemple de la Parabolic SAR pour fixer une sortie de précaution est un repère précieux pour donner des points de sortie du marché dans les cas ou les cours décalent dans le sens opposé de la position initiée.L'opérateur aura déjà une alerte si la SAR est rompue sur l'UTC, il devra la plupart du temps sortir du marché si la SAR est rompue sur l'UTI sauf dans certaines configurations que donne la méthode ou il pourra patienter jusqu'à la rupture éventuelle sur l'UTR... Il ne s'agit ici que d'un exemple lorsque l'on se trouve dans une configuration assez simple ou cet indicateur, le plus souvent privilègié pour sortir d'une position, sera à lui seul suffisant pour prendre la décision de couper sa position et d'encaisser...une perte.

Voilà peut-être la 1ère fois que nous osons écrire ce mot; considérez que c'est une démarche tout à fait salutaire et positive car sur le long terme, tous les traders expérimentés et honnêtes vous confirmeront que c'est la maitrise du risque et donc le savoir-faire dont sait faire preuve l'opérateur dans la gestion de ses pertes, que se font les grands écarts de performance. De plus, ce phénomène s'accroit proportionnellement avec le degré de dynamisme du trader et l 'usage d'un effet de levier plus ou moins élevé.En résumé, le taux de succès est certes important, mais le plus important est de ne pas gâcher un taux de réussite très élevé par une non maitrise du risque qui engendrerait des pertes supérieures au cumul des gains en une ou deux opérations.Avec ATACTA et de la discipline, vous minimisez le risque de dérapage et de pertes qui pourraient annuler les tradings gagnants.

 

 

6. Le pilier de l' OBJECTIF:

Habituellement, l'opérateur sur les marchés se définit lors de la prise de position un objectif de cours pour sortir du marché.L'originalité de la méthode ATACTA est que cette démarche ne sera pas systématique.La seule contrainte systématique sera de se poser la question de la nécéssité ou non de se fixer un objectif.Dans le cas ou il parait préférable de le faire, cet objectif pourra être soit un objectif de cours ou un objectif de temps.C'est le diagnostic de la combinaison visuelle des indicateurs situés sur le graphique même et de la valeur et/ou de la figure de nos indicateurs qui permettra à l'opérateur de déterminer ses conclusions.


Ici aussi, il est évident que l'observation de la volatilité de l'amorce ou l'existence ou non d'une tendance caractérisée est de toute première importance. Il sera aussi obligatoire de se réferer au temps et donc à UTC et UTR car l'objectif éventuel de sortie de marchés sera soit quantitatif soit un simple horizon de durée de conservation de la position.Vous aurez donc compris qu'à ce stade, l'ensemble de vos acquis en matière de maitrise des Bandes de Bollinger, des indicateurs Stochastiques, Parabolic SAR, ADX ou MACD devra etre mis en oeuvre.Leur compléméntarité vous permettra une interprétation rapide qui validera ou non l'opportunité de décider la prise d'une position ou une mise en alerte ou en surveillance pour passer à l'action.Une fois que vous serez familiarisé avec ces combinaisons, vous serez convaincus de l'évidence qu'aucun indicateur pris isolément ne permet de tirer son épingle du jeu de manière suffisamment fréquente, ce qui est un élément du préambule que nous avons d'ailleurs formulé avant de commencer l' exposé des grands fondements de la méthode ATACTA.

Vous constatez donc qu'au fur et à mesure que la présentation de la méthode avance, les différents piliers s'enchainent et se combinent en permanence ce qui démontre, si besoin est, sa logique.Même si toutes ces démarches peuvent sembler un peu délicates à opérer dans un cours laps de temps pour pouvoir passer à l'action, il faut admettre que c'est d'abord une simple question de pratique et d'expérience et que cette gymnastique devient rapidement un réflexe dès lors que tous ces principes sont bien assimilés et que l'opérateurs disposent naturellement d'outils adaptés à cette méthodologie.

 

 

7. Le pilier de l' OUTIL:

 

Nous abordons enfin le côté matériel, nécéssairement complémentaire à tous les piliers précédents qui relèvent de la sphère intellectuelle. Comme pour n'importe quelle activité, celui-ci est indispensable à la bonne éxecution des tâches et requiert un peu de savoir-faire dans sa manipulation.Bien entendu la configuration des outils est diffèrente selon la catégorie à laquelle appartient l'opérateur et elle est également évolutive en fonction des besoins de celui-ci.

Quoiqu'il en soit, le circuit est toujours à peu près le même: Il y a toujours une source d'information pour capter les cours puis des supports pour que ceux-ci se transforment en graphique afin de pouvoir passer à l'étape de l'analyse.Enfin, il faut disposer d'un moyen de passation des ordres une fois la décision prise.On le voit, il s'agit d'un schéma logique, particulièrement simple et classique; rien ne sert de brûler les étapes, à chaque stade il faut choisir l'alliage le plus cohérent entre les différentes offres au sein de chacune des catégories d'outils.

Il est évident que depuis l'arrivée des brokers en ligne, les moyens mis à la disposition des particuliers et des professionnels deviennent de plus en plus proches.Cette nouvelle donne s'est combinée par l'explosion du nombre des sites internet d'informations et de conseils boursiers.Le développement d'internet a donc été un formidable accélérateur du nombre d'intervenants mais surtout du nombre d'ordres passés et éxécutés.

Lorsque nous évoquions le hausse structurelle de la volatilité comme caractéristique assez récente des marchés financiers, l'élargissement des outils mis à la disposition de tous via internet et l'informatique y a largement contribué et la quote part des ordres passés aux Etats-Unis en dehors du circuit jadis traditionnel des banques et brokers classiques avoisine le tiers des opérations traitées!

L'opérateur professionnel aura besoin d'un flux permanent de founiture de cours par satellite ou internet, d'un logiciel d'interface qui convertira en temps réel ces données en graphiques sur les marchés et les unités de temps qu'il aura choisis.
Le particulier branché de manière fréquente voire permanente sur la bourse en ligne définira ses besoins par rapport au degré de sophistication du service du broker mais il lui faudra au moins prévoir un vecteur de téléchargement des cours qui "nourrit" un bon logiciel d'analyse graphique.
Enfin l'opérateur occasionnel qui ne consacre pas à la bourse l'essentiel de son temps fera un point régulier, chaque soir, semaine ou plus..., selon son approche de gestion, grâce aux sites boursiers et à la presse spécialisée etc...Néanmoins, nous ne saurions trop lui conseiller de se rapprocher des outils utilisés par l'opérateur habituel ne serait-ce que pour se constituer une base de données fiable et personnalisée des valeurs qu'il à choisi de suivre.Nous ne répéterons jamais assez que la richesse de la côte est tellement large, surtout avec l'accès récent aux marchés internationaux, qu'il est plus que jamais nécéssaire pour l'opérateur, de réfléchir préalablement aux marchés et valeurs sur lesquels il va concentrer la collecte d'informations et des cours dans la perspective d'intervenir.

Il n'y a pas de configuration idéale pour mettre toutes les chances de succès de son côté dans l'application de la méthode ATACTA, mais un cheminement évolutif en fonction des choix préalables, du profil de l'investisseur et de l'évolution de son savoir-faire en matière de trading sur les marchés financiers.

Nous espèrons donc que vous avez aisément décrypté notre message sur la logique et la nécéssité de penser en permanence à ces SEPT PILIERS de la méthode ATACTA afin de les intégrer systématiquement et de façon combinée lors de toute intervention sur les marchés. La réussite dépend autant du sang froid et d'une forme de sagesse que de la maitrise des connaissances techniques, surtout lorsqu'on connait combien le facteur psychologique est devenu important.La bonne maitrise de cette combinaison des PILIERS de la méthode ATACTA doit vous permettre d'aborder les marchés financiers avec cette sagesse dont certains avaient déjà identifié Sept Piliers.Sans doute le hasard, mais pour en arriver là, une bonne formation et des travaux pratiques s'imposent probablement...


Retour en haut de page




Le Marché des changes ou Forex, ouvert 24/24 est un excellent support de trading pour l'utilisation de la
méthode d'Analyse technique ATACTA
Ouvez vite et sans engagement ni aucun frais un compte de démonstration.




Copyright JMD - STOX-OFFICE 2001-201